Les services urbains forment le socle de la légitimité du Grand Lyon



Publié dans l'épisode n°2 - La gestion des services urbains le Mercredi 18 mars 2009.
photo

Une action au quotidien qui n'est pas toujours perçue par les habitants

Dotés de moyens d’action humains, financiers et techniques conséquents, les services urbains ont rapidement apporté la preuve de l’utilité de la Communauté Urbaine. Ils marquent les esprits en révélant et en consolidant l’assise matérielle du territoire d’agglomération. Gestionnaires d’infrastructures qui dépassent de fait les frontières communales, les services urbains incarnent concrètement la solidarité et la coopération d’agglomération.

Cependant, cette reconnaissance de l’action communautaire apparait encore de façon implicite. Si les élus communaux sont bien conscients de l’apport des services urbains, il leur est difficile de l’afficher clairement aux yeux de leurs administrés. Ces derniers, quant à eux, peinent à faire la part des choses entre ce qui relève de la Communauté Urbaine et ce qu’ils doivent à leur municipalité.



Le service de la voirie aujourd’hui



Témoignage de Franck SCHERRER : La Communauté Urbaine ne communique pas suffisamment auprès des habitants pour promouvoir l’action des services urbains

Franck SCHERRER : directeur de l’Institut d’Urbanisme de Lyon, auteur d’une thèse sur le rôle de l’assainissement dans la construction politique de l’agglomération lyonnaise



Témoignage de Jean-Pierre BUE et Gérard CAVIGLIA : “La capacité d’action de la Communauté en matière de services urbains a permis d’assoir son utilité”

Jean-Pierre BUE : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - Ingénieur subdivisionnaire au service de l’assainissement jusqu’en 1978 – Responsable de la subdivision électromécanique au sein du service de l’assainissement jusqu’en 1984 – Responsable du service assainissement jusqu’en 1990 – Directeur de l’eau (adduction et assainissement) jusqu’en 1997 – Directeur de la propreté jusqu’en 1999 – Responsable des grands projets d’aménagement jusqu’en 2005
Gérard CAVIGLIA : entre à la Communauté Urbaine en 1969 - Ingénieur subdivisionnaire au service de l’assainissement jusqu’en 1978 – Responsable du bureau étude et exploitation au service de l’assainissement jusqu’en 1984 – Responsable du service opérations d’urbanisme au Département Développement Urbain jusqu’en 1991 – Directeur de la voirie jusqu’en 1997 – Directeur de l’eau jusqu’en 2005



Témoignage Claude MANSAT : “Parce qu’ils ont un apport concret pour l’habitant, les services urbains restent le bras armé de la Communauté Urbaine”

Claude MANSAT : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - Ingénieur subdivisionnaire au service de la propreté jusqu’en 1978 – Responsable de l’usine d’incinération de Gerland jusqu’en 1985 – Responsable de la station d’épuration de Pierre-Bénite jusqu’en 1989 – Responsable de l’ensemble des stations d’épuration jusqu’en 1999 – Responsable du service circulation de la direction de la Voirie



Témoignages de Valérie PHILIPPON-BERANGER

Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013



Laisser un commentaire