1997-2007 : l’Etat élabore et adopte la Directive Territoriale d’Aménagement de l’aire métropolitaine lyonnaise



Publié dans l'épisode n°15 - La gouvernance métropolitaine le Mercredi 1 janvier 2014.
photo

Le système de transport ferroviaire prévu par la DTA à l'horizon 2020

La Directive territoriale d’aménagement (DTA) est un document de planification territoriale créé par la loi d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire du 4 février 1995. Elle est élaborée par les services de l’Etat pour affirmer ses priorités et établir une vision d’ensemble de l’avenir d’un territoire identifié comme porteur d’enjeux nationaux. Lancée en 1997 par l’Etat, la DTA de l’agglomération lyonnaise ne devait servir au départ qu’à préserver de l’urbanisation un espace assez vaste autour de l’aéroport de Lyon Satolas, pour qu’il puisse devenir une plate-forme aéroportuaire de rang mondial. Raymond Barre a obtenu, suite à des discussions avec le Préfet de région, que la DTA soit étendue à l’échelle de l’aire métropolitaine lyonnaise. Une convergence d’intérêt était alors apparue entre le Grand Lyon et l’Etat local, qui souhaitait réaffirmer par le biais de la directive les enjeux nationaux vis-à-vis du territoire métropolitain (développer la métropole, mettre en place un développement équilibré en limitant l’étalement urbain, renforcer la cohésion sociale, favoriser les transports…).

Issue d’une coproduction Etat/« grands élus », le projet du territoire métropolitain formulé par la DTA a été une opportunité pour le Grand Lyon. En effet, celui-ci a repris son point de vue sur les enjeux métropolitains, en lui donnant un caractère réglementaire. Approuvée par décret après avis du Conseil d’Etat en date du 9 janvier 2007, la DTA de l’agglomération lyonnaise s’impose en effet à tous les schémas de cohérence territoriale situés dans son périmètre.


Corinne TOURASSE : Responsable du Service aménagement et transports à la Direction Régionale de l’Equipement de 1997 à 2002 – Conseiller technique en charge de l’aménagement et des transports au cabinet du Président du Grand Lyon jusqu’en 2005 – Directrice de la prospective et de la stratégie d’agglomération jusqu’en 2008 – Directrice de la planification et des politiques d’agglomération au sein de la Délégation Générale au Développement Urbain



Laisser un commentaire