Les années 2000 promeuvent d’autres modes alternatifs à la voiture individuelle : Vélo’v, autolib, covoiturage.com



Publié dans l'épisode n°11 - La politique des déplacements le Mercredi 1 septembre 2010.
photo

Le dispositif Vélo'v mis en service en 2005 (© Agence d'urbanisme - Lyon)

Des années 1970 au tournant du 21ème siècle, la volonté de proposer une offre de transport alternative à l’automobile dans l’agglomération lyonnaise s’est traduite par un effort significatif en faveur des transports en commun, du métro surtout et plus récemment du tramway. A la suite du Plan de Déplacements Urbains (PDU) de 1997, une voie complémentaire va être investie, celle des modes dits « doux ». Les premières chartes du piéton et du vélo adoptées dans la foulée du PDU mettent ainsi en avant la nécessité de réaliser des aménagements de voirie (trottoirs, traversées de chaussées, pistes cyclables, arceaux, signalisation, etc.) favorables à la marche à pied et au vélo et d’inciter les habitants à recourir à ces modes de déplacements.

Cette démarche va connaitre une impulsion supplémentaire avec l’adoption du plan de développement des modes doux du Grand Lyon en 2003. Celui-ci va apporter un nouveau regard sur la cohabitation des différents modes de déplacement sur l’espace public. Mais l’action la plus spectaculaire découlant de ce plan en faveur des modes doux sera la mise en place en 2005 du service de vélos en libre-service « Vélo’v ». Présenté comme une grande première en Europe, Vélo’v offre d’emblée 2 000 vélos répartis sur 200 stations implantées sur les communes de Lyon et Villeurbanne. Au vu de ses fonctionnalités et de son prix quasi-nul, le dispositif ne tarde pas à rencontrer le succès et fera de nombreux émules en France et en Europe. Aujourd’hui composé de 4 000 vélos et 340 stations, le service Vélo’v semble être entré dans les mœurs lyonnaises.

Plus récemment, le Grand Lyon a pris le train des mutations en cours en matière de relation à l’automobile. En rupture avec le modèle de la possession et de l’utilisation individuelles d’une voiture, des pratiques d’autopartage et de covoiturage sont apparues en France dès les « trente glorieuses ». Avec la montée des enjeux environnementaux, du prix de l’énergie, des congestions urbaines, ces pratiques ont fait l’objet d’un intérêt croissant de la part des pouvoirs publics. A Lyon, l’autopartage a été introduit en 2003 par une association, « La Voiture Autrement », avant d’être pris en charge en 2008 par Lyon Parc Auto, Société d’Economie Mixte en charge de la gestion du stationnement public dans l’agglomération lyonnaise et dont le Grand Lyon est le principal actionnaire. Plus récemment, dans le cadre de son action en faveur de la mise en place de Plans de Déplacement Inter-Entreprise pour faciliter et rationaliser les déplacements dans les zones d’activités de l’agglomération, le Grand Lyon s’est engagé à promouvoir les pratiques de covoiturage. Cette démarche s’est traduite notamment par la mise en place d’un site internet, « covoiturage-grandlyon.com », destiné à faire converger l’offre et la demande de covoiturage. Ces multiples initiatives témoignent de la volonté du Grand Lyon d’emprunter différents chemins pour construire une mobilité durable dans l’agglomération.






Mieux faire cohabiter les différents modes de déplacements sur l’espace public

Michèle VULLIEN : Maire de Dardilly depuis 1995 – Présidente de la Commission Voiries au Conseil général du Rhône de 2001 à 2008 – Vice-présidente du Grand Lyon en charge de la politique des déplacements depuis 2001 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2001





Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013





Gilles VESCO : Conseiller municipal de Caluire et Cuire de 1995 à 2008 – Vice-président du Grand Lyon en charge des nouveaux usages de l’espace public de 2001 à 2008 – Conseiller municipal Lyon en charge des déplacements et vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités depuis 2008 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2008 – Membre du conseil d’administration de Lyon Parc Auto (LPA) depuis 2008






La genèse et la mise en place du service vélo’v

Gilles VESCO : Conseiller municipal de Caluire et Cuire de 1995 à 2008 – Vice-président du Grand Lyon en charge des nouveaux usages de l’espace public de 2001 à 2008 – Conseiller municipal Lyon en charge des déplacements et vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités depuis 2008 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2008 – Membre du conseil d’administration de Lyon Parc Auto (LPA) depuis 2008





Bruno DUMETIER : participe à différents projets d’architecture sur l’agglomération lyonnaise dans les années 1980 et 1990 (réhabilitions de logements sociaux, université, immeubles de bureaux, bâtiments publics, etc.) – Architecte Conseil auprès de la communauté urbaine de Lyon pour le secteur du Franc Lyonnais (10 communes) de 1993 à 2003 – Membre du conseil d’administration du CAUE du Rhône depuis 1996 – Membre de la commission départementale des sites, perspectives et paysage du département du Rhône depuis 1999 – Architecte-Urbaniste en Chef du « Carré de Soie » à Villeurbanne et Vaulx-en-Velin - Directeur de l’agence d’architecture Dumetier Design (Lyon)






Bilan de vélo’v 5 ans après

Gilles VESCO : Conseiller municipal de Caluire et Cuire de 1995 à 2008 – Vice-président du Grand Lyon en charge des nouveaux usages de l’espace public de 2001 à 2008 – Conseiller municipal Lyon en charge des déplacements et vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités depuis 2008 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2008 – Membre du conseil d’administration de Lyon Parc Auto (LPA) depuis 2008





Patricia VARNAISON-REVOLLE : Chargé de projet au Sytral de 1989 à 1995 – Chargé d’études au Centre d’Études sur les réseaux les transports l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) jusqu’en 2000 – Responsable du groupe politique de déplacement au Centre d’Etudes Techniques de Lyon jusqu’en 2006 – Chef du département déplacements durables du CERTU depuis 2006





Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007



Présentation du dispositif Vélo’v en septembre 2005 (01.57 minute)

retrouver ce média sur www.ina.fr



En avril 2006, un an après sa mise en service, le Vélo’v est un succès agrémenté de quelques travers… (01.55 minute)

retrouver ce média sur www.ina.fr






L’association « La Voiture Autrement » introduit l’autopartage à Lyon

Olivier LEDRU : Président de l’association « La Voiture Autrement » de 2006 à 2007





François GINDRE : Directeur financier de 1983 à 1990, puis directeur général de la Société d’Économie Mixte Lyon Parc Auto






En 2006, l’association se dote d’un nouveau bureau pour relancer la dynamique : naissance d’Autolib’

Olivier LEDRU : Président de l’association « La Voiture Autrement » de 2006 à 2007






Lyon Parc Auto reprend la gestion d’Autolib’ au 1er janvier 2008

Olivier LEDRU : Président de l’association « La Voiture Autrement » de 2006 à 2007






Lyon Parc Auto reprend la gestion d’Autolib’ au 1er janvier 2008

François GINDRE : Directeur financier de 1983 à 1990, puis directeur général de la Société d’Économie Mixte Lyon Parc Auto






Les apports de l’auto-partage

Olivier LEDRU : Président de l’association « La Voiture Autrement » de 2006 à 2007





François GINDRE : Directeur financier de 1983 à 1990, puis directeur général de la Société d’Économie Mixte Lyon Parc Auto





Gilles VESCO : Conseiller municipal de Caluire et Cuire de 1995 à 2008 – Vice-président du Grand Lyon en charge des nouveaux usages de l’espace public de 2001 à 2008 – Conseiller municipal Lyon en charge des déplacements et vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités depuis 2008 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2008 – Membre du conseil d’administration de Lyon Parc Auto (LPA) depuis 2008



Laisser un commentaire