1995-1997, l’élaboration du premier Plan de Déplacements Urbain (PDU) de l’agglomération lyonnaise : priorité donnée à la réduction de la part modale de la voiture



Publié dans l'épisode n°11 - La politique des déplacements le Mercredi 1 septembre 2010.
photo

Embouteillage dans le quartier de Vaise à Lyon en 1997 (© Agence d'urbanisme - Lyon)

La passe d’armes entre le SYTRAL et la Communauté Urbaine autour de la gouvernance de la politique des déplacements au début des années 1990 ne doit pas cacher la volonté des uns et des autres de doter l’agglomération d’une stratégie d’ensemble en matière de mobilité urbaine. Dès la fin des années 1980 et tout au long de la première moitié des années 1990, les deux organismes multiplient les études en vue de l’élaboration d’un Plan de Déplacements Urbains (PDU). Un premier travail approfondi sera d’ailleurs conduit sur le secteur de la presqu’île. Ces réflexions permettent aux élus et techniciens du SYTRAL et de la Communauté Urbaine de mieux prendre la mesure des nouveaux enjeux de la politique des déplacements après une période où l’on s’était refusé à faire un véritable choix entre la voiture et les transports en commun. Lorsque Raymond Barre arrive à la tête de la Communauté Urbaine, les esprits sont « mûrs » pour lancer l’élaboration du premier PDU de l’agglomération lyonnaise. Il en confie le pilotage à Christian Philip, nouveau président du SYTRAL.

Ouverte à l’ensemble des acteurs concernés par la question des déplacements, cette démarche sera éclairée par les résultats de la nouvelle enquête ménages-déplacements réalisée en 1995. Ces derniers montrent notamment que l’amplification significative de l’offre de transports en commun n’est pas une condition suffisante pour réduire la part modale de la voiture dans les déplacements urbains. Au terme de plusieurs mois de travail et d’un ambitieux processus de concertation, l’adoption du PDU concrétise une nouvelle approche de la place de la voiture et des transports en commun en ville. Elle fait tomber un tabou en affirmant la nécessité de réduire la place dévolue à la voiture sur la voirie. Ce parti pris va s’incarner dans la préférence accordée au tramway pour renforcer la capacité du réseau de transport en commun, après des décennies de développement du métro. Adopté en 1997, le PDU de l’agglomération lyonnaise est le premier en France à répondre aux exigences de la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (LAURE) de 1996.






L’impact des résultats de l’enquête-ménages déplacement de 1995

Christian MONTES : Maître de Conférences en géographie, urbanisme et aménagement à l’Université Lyon 2 – auteur d’une thèse sur la place des transports dans les politiques d’aménagement urbain dans l’agglomération lyonnaise de 1960 à 1992





Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007





Patricia VARNAISON-REVOLLE : Chargé de projet au Sytral de 1989 à 1995 – Chargé d’études au Centre d’Études sur les réseaux les transports l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) jusqu’en 2000 – Responsable du groupe politique de déplacement au Centre d’Etudes Techniques de Lyon jusqu’en 2006 – Chef du département déplacements durables du CERTU depuis 2006






La démarche de travail

Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007





Patricia VARNAISON-REVOLLE : Chargé de projet au Sytral de 1989 à 1995 – Chargé d’études au Centre d’Études sur les réseaux les transports l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) jusqu’en 2000 – Responsable du groupe politique de déplacement au Centre d’Etudes Techniques de Lyon jusqu’en 2006 – Chef du département déplacements durables du CERTU depuis 2006






Des scénarios pour présenter le PDU aux grands lyonnais

Christian MONTES : Maître de Conférences en géographie, urbanisme et aménagement à l’Université Lyon 2 – auteur d’une thèse sur la place des transports dans les politiques d’aménagement urbain dans l’agglomération lyonnaise de 1960 à 1992





Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007






Les orientations du PDU: le choix du tramway,…

Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007





Patricia VARNAISON-REVOLLE : Chargé de projet au Sytral de 1989 à 1995 – Chargé d’études au Centre d’Études sur les réseaux les transports l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) jusqu’en 2000 – Responsable du groupe politique de déplacement au Centre d’Etudes Techniques de Lyon jusqu’en 2006 – Chef du département déplacements durables du CERTU depuis 2006





Michèle VULLIEN : Maire de Dardilly depuis 1995 – Présidente de la Commission Voiries au Conseil général du Rhône de 2001 à 2008 – Vice-présidente du Grand Lyon en charge de la politique des déplacements depuis 2001 – Membre du Conseil Syndical du Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (SYTRAL) depuis 2001






……une autre politique de stationnement,…

Christian PHILIP : 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président de la Communauté urbaine de Lyon et président du SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) de 1995 à 2001 – maire du 3ème arrondissement lyonnais de 2001 à 2002 – président de l’association avenir transport de 2002 à 2007

François GINDRE : Directeur financier de 1983 à 1990, puis directeur général de la Société d’Économie Mixte Lyon Parc Auto






…un lien ténu avec les autres politiques d’urbanisme?

Catherine DAVID : Entre à la Communauté Urbaine en 1987 – Ingénieur au sein du service de l’assainissement, en charge de la définition et de la mise en place du système urbain de référence (base de données cartographique centralisée) jusqu’en 1992 – Responsable de la création et de l’encadrement du service d’études circulation-déplacements au sein de la direction de la voirie jusqu’en 1998 – Chargé de mission au sein de la mission tramway, en charge du pilotage des études de circulation, d’opérations de voirie connexes jusqu’en 2000 – Chef de projet de l’extension du Palais des Congrès de la Cité Internationale de Lyon jusqu’en 2006 – Directrice adjointe des grands projets jusqu’en 2008 – Directrice des grands projets jusqu’en 2013 - Directrice de la voirie





Patricia VARNAISON-REVOLLE : Chargé de projet au Sytral de 1989 à 1995 – Chargé d’études au Centre d’Études sur les réseaux les transports l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) jusqu’en 2000 – Responsable du groupe politique de déplacement au Centre d’Etudes Techniques de Lyon jusqu’en 2006 – Chef du département déplacements durables du CERTU depuis 2006



Laisser un commentaire