Les politiques de la ville et de l’habitat au futur



Publié dans l'épisode n°10 - Les politiques de la ville et de l'habitat le Jeudi 10 juin 2010.
photo

Le centre-ville de Vaulx en Velin en 2015 (© Agence d'urbanisme - Lyon)

Quelle(s) voie(s) la solidarité d’agglomération doit-elle emprunter à l’avenir pour venir en aide aux habitants et aux quartiers qui en ont besoin ? Aujourd’hui, le parti-pris est celui d’une nouvelle géographie des problèmes sociaux dans la ville, avec la répartition des populations en difficulté dans l’ensemble de l’agglomération et l’effacement progressif de la spécialisation sociale des grands ensembles. Ce principe de mixité sociale doit permettre de faciliter l’accompagnement des personnes en difficulté et de retisser des liens entre les différentes couches sociales.

Pour autant, si la « normalisation physique » des quartiers sensibles apparait comme un objectif à portée de main, le mouvement d’exclusion et de précarisation qui frappe nombre de grands lyonnais parait beaucoup plus difficile à contrecarrer. Le devenir des personnes pas ou peu qualifiées, présentant un handicap quel qu’il soit, semble bien incertain dans un contexte où les dispositifs d’action peinent encore à susciter, accompagner et faire réussir des projets de vie personnelle et professionnelle émanant des individus et des groupes eux-mêmes. Peut-être s’agit-il de la nouvelle frontière des politiques de cohésion sociale.






Quels axes d’intervention à l’avenir pour la politique de la ville ?

Rémi NOUVEAU : Entre à la Communauté Urbaine en 1990 – Chef de projet du Grand Projet Urbain (GPU) de Vaux-en-Velin jusqu’en 1999 – Chef de projet du Grand Projet de Ville (GPV) du quartier des Minguettes à Vénissieux jusqu’en 2003 – Direction-adjoint du service politique de la ville et renouvellement urbain jusqu’en 2009 – Directeur de l’habitat et du développement solidaire urbain





Bruno COUTURIER : Entre à la Communauté Urbaine en 1989 – Assistant du chef de projet politique de la ville pour le quartier de la Duchère à Lyon jusqu’en 1995 – Chef de projet politique de la ville pour les quartiers Moncey, Voltaire et Guillotière de Lyon jusqu’en 2000 – Chef de projet pour l’accueil des gens du voyage et les foyers de travailleurs migrants jusqu’en 2004 – Chargé de mission concertation à Direction de prospective et de stratégie d’agglomération et co-animateur de l’atelier sur le renouvellement urbain de la conférence d’agglomération de l’habitat jusqu’en 2006 – Directeur du Grand Projet de Ville du quartier de la Duchère





Bruno VOISIN : Assistant d’études au sein de différents bureaux d’études en sociologie urbaine dans l’agglomération lyonnaise de 1972 à 1979 – entre à l’agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise en 1980 – chargé d’opération Habitat et Vie Sociale (HVS) pour le quartier des Minguettes à Vénissieux jusqu’en 1984 – chargé d’études sur les diagnostics Développement Social Urbain (DSQ) des grands quartiers sociaux de l’agglomération jusqu’en 1989 – chef de projet Développement Social Urbain sur le quartier de la Duchère à Lyon jusqu’en 1994 – chargé de mission sur les questions de politique de la ville et de l’habitat, d’usages des espaces publics à l’agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise





Maurice CHARRIER : Conseiller municipal de Vaulx-en-Velin de 1977 à 1985 – Maire de Vaulx-en-Velin de 1985 à 2009 – Vice-président de la Communauté Urbaine depuis 1995, en charge de l’urbanisme commercial jusqu’en 2001, de la politique de la ville jusqu’en 2004, de l’urbanisme et de l’aménagement des territoires jusqu’en 2008, de la politique de la ville depuis 2008





Michel NOIR : Conseiller municipal de Lyon de 1977 à 1983 – Adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Communauté Urbaine en charge des affaires économiques de 1983 à 1989 – Maire de Lyon et président de la Communauté Urbaine de 1989 à 1995






Les enjeux à venir de la politique de l’habitat

Catherine GRANDIN-MAURIN : Directrice du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) du Rhône depuis sa création en 1980





André GACHET : Permanent de la Cimade (association de solidarité avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile) à Lyon jusqu’en 1979 – Membre fondateur et chargé de mission de l’association Action pour l’Insertion sociale par le logement (ALPIL) – Président de la Fédération des associations pour la promotion et l’insertion par le logement (FAPIL) de 2000 à 2008



Laisser un commentaire