Les sites prometteurs pour l’avenir: la marche vers l’Est



Publié dans l'épisode n°7 - Les grands projets urbains le Lundi 28 décembre 2009.
photo

L'organisation spatiale de l'Est Lyonnais (© Agence d'urbanisme - Lyon)

Le déploiement des grands projets urbains évoqués dans cet épisode mobilisent de façon intensive les moyens humains, techniques et financiers de la Communauté Urbaine et vont continuer de le faire pendant plusieurs années voire plusieurs décennies. Pour autant, d’autres lieux de l’agglomération peuvent appeler l’engagement d’un grand projet urbain. De ce point de vue, le grand Est apparait encore comme le terrain du développement futur de l’agglomération, dans une logique de renouvellement, d’extension et de préservation.











Bruno DUMETIER : participe à différents projets d’architecture sur l’agglomération lyonnaise dans les années 1980 et 1990 (réhabilitions de logements sociaux, université, immeubles de bureaux, bâtiments publics, etc.) – Architecte Conseil auprès de la communauté urbaine de Lyon pour le secteur du Franc Lyonnais (10 communes) de 1993 à 2003 – Membre du conseil d’administration du CAUE du Rhône depuis 1996 – Membre de la commission départementale des sites, perspectives et paysage du département du Rhône depuis 1999 – Architecte-Urbaniste en Chef du « Carré de Soie » à Villeurbanne et Vaulx-en-Velin - Directeur de l’agence d’architecture Dumetier Design





Michel RIVOIRE : Ingénieur-Urbaniste de l’Etat de 1971 à 1981 (Centre d’Etudes Techniques de l’Etat de l’Isle d’Abeau, Service d’études et d’aménagement de la montagne à Chambéry, direction de l’équipement de l’Ain, Service de l’urbanisme à Paris) – Responsable des opérations d’urbanisme (régie directe et opérations conventionnées) à la Communauté Urbaine de Lyon de 1981 à 1984 – Directeur du Département Développement de 1984 à 1989 – crée et prend la direction de l’Agence régionale d’aménagement et de développement (TRACES) du Conseil Régional Rhône-Alpes de 1989 à 1994 – crée et prend la direction du GIP Transalpes chargé des premières études du TGV Lyon-Turin de 1994 à 2001 – Directeur du technopôle Savoie-Technolac de Chambéry de 2001 à 2002





Franck SCHERRER : directeur de l’Institut d’Urbanisme de Lyon, auteur d’une thèse sur le rôle de l’assainissement dans la construction politique de l’agglomération lyonnaise





Albert CONSTANTIN : Concepteur de plusieurs réalisations et restructurations architecturales d’envergure sur l’agglomération lyonnaise (tour Incity, stade de Gerland, halle Tony Garnier, manufacture de tabacs, etc.) - Directeur de l’agence d’architecture Atelier de la Rize (Lyon)





Catherine DAVID : Entre à la Communauté Urbaine en 1987 – Ingénieur au sein du service de l’assainissement, en charge de la définition et de la mise en place du système urbain de référence (base de données cartographique centralisée) jusqu’en 1992 – Responsable de la création et de l’encadrement du service d’études circulation-déplacements au sein de la direction de la voirie jusqu’en 1998 – Chargé de mission au sein de la mission tramway, en charge du pilotage des études de circulation, d’opérations de voirie connexes jusqu’en 2000 – Chef de projet de l’extension du Palais des Congrès de la Cité Internationale de Lyon jusqu’en 2006 – Directrice adjointe des grands projets jusqu’en 2008 – Directrice des grands projets jusqu’en 2013 - Directrice de la voirie



Laisser un commentaire