1984-1988, l’élaboration du nouveau Schéma Directeur promeut de nouveaux principes de planification urbaine : articuler le schéma d’aménagement à un projet d’agglomération



Publié dans l'épisode n°6 - De la planification de l’espace au projet d’agglomération le Mardi 10 novembre 2009.

Le moment fondateur de la relance de la planification urbaine à Lyon sera le colloque organisé en 1984 par l’Agence d’Urbanisme, « Demain, l’agglomération lyonnaise ». Cet évènement va révéler l’appétit des acteurs techniques et politiques lyonnais pour lancer une nouvelle réflexion sur le devenir de l’agglomération. Contre toute attente, plus de 400 personnes viennent participer aux débats prospectifs proposés. Plusieurs idées fortes ressortent des échanges : l’agglomération lyonnaise a le potentiel pour (re)devenir une métropole européenne ; elle a besoin de donner du sens à des politiques locales en pleine effervescence décentralisatrice ; le logiciel de la planification urbaine est à reprogrammer dans la mesure où l’enjeu n’est plus de prévoir et d’encadrer la croissance de l’agglomération par des objectifs précis et irréversibles.

C’est à la suite de ce colloque que sera prise la décision d’élaborer un nouveau schéma directeur. La maitrise d’ouvrage est confiée au Syndicat d’Etudes et de Programmation de l’Agglomération Lyonnaise (SEPAL) créé en juin 1985 pour associer à la Communauté Urbaine 16 communes extérieures. L’Agence d’Urbanisme se charge quant à elle de la maitrise d’œuvre. Portée au niveau politique par Jean Rigaud et au niveau technique par Jean Frébault, la démarche Lyon 2010 fera œuvre méthodologique en plus de formuler de nouveaux objectifs politiques. Elle propose en effet de concevoir le Schéma Directeur comme la traduction spatiale d’une vision du développement de l’agglomération à moyen terme préalablement définie. Cette nouvelle approche, qui aboutira à la publication en 1988 du document « Lyon 2010 : un projet d’agglomération pour une métropole européenne », va contribuer au renouveau de la planification urbaine en France.



Témoignage de François BREGNAC : “Il n’y a plus besoin de programmer le territoire, il faut définir les conditions dans lesquelles le territoire va se développer”

François BREGNAC : Chargé d’études à l’Agence d’urbanisme de Lyon de 1979 à 1990 – Responsable du département Environnement et projet urbain de 1990 à 1996 – Directeur scientifique en 1996 – Directeur général de 1997 à 2001 – Directeur général adjoint depuis 2001



Témoignages de Jean FREBAULT
Le Colloque « demain l’agglomération lyonnaise »

Une refondation des méthodes de planification urbaine

Les grandes étapes de la démarche

Jean FREBAULT : Directeur de l’agence d’urbanisme de l’agglomération toulousaine de 1971 à 1978 – Directeur de l’Agence d’urbanisme de la communauté urbaine de Lyon de 1978 à 1988 –Directeur de l’Architecture et de l’Urbanisme au ministère de l’Équipement de 1989 à 1994 – Directeur de l’Etablissement public d’aménagement de la ville nouvelle de L’Isle-d’Abeau de 1994 à 1999 – Président de la 5ème section « Aménagement et environnement » au Conseil général des ponts et chaussées depuis 1999 – Président du Conseil de développement du Grand Lyon depuis 2006



Laisser un commentaire