Episode n°5: La Communauté Urbaine « prend la main » en matière d’urbanisme



Publié dans l'épisode n°5 - La Communauté Urbaine « prend la main » en matière d’urbanisme le Samedi 25 juillet 2009.
photo

Gerland, la Communauté Urbaine fait l'expérience de la maitrise d'oeuvre en matière d'opérations d'urbanisme

Après une première décennie consacrée à la mutualisation des services urbains et au lancement de la construction des grandes infrastructures techniques de l’agglomération, la Communauté Urbaine arrive à un tournant de son histoire avec les années 1980. Les élections de 1977 amènent aux responsabilités une nouvelle génération d’élus qui entend faire de l’institution communautaire un acteur de premier plan du développement de l’agglomération. La première marche à gravir sera celle de l’urbanisme en donnant à la COURLY les moyens d’exercer véritablement les compétences qu’elle détient dans ce domaine d’intervention décisif.

Dès sa création en 1969, la Communauté Urbaine se voit transférée différentes compétences en matière d’organisation et d’aménagement de la ville : plan directeur d’urbanisme intercommunal, création et aménagement des Zones d’Aménagement Concerté (ZAC), constitution de réserves foncières. Mais elle n’a pas la capacité technique de les assumer immédiatement. Hormis l’action foncière, les autres domaines d’intervention évoqués relèvent encore à l’époque des services de l’Etat ou d’organismes sous leur influence. Autrement dit, en matière d’urbanisme, la Communauté Urbaine ne peut pas compter sur l’apport d’un savoir-faire et d’une expertise préexistants au sein des communes comme dans le cas des services urbains par exemple. Durant sa première décennie d’existence, l’institution communautaire n’a pas la maitrise des leviers du développement urbain.

La constitution de compétences de maitrise d’ouvrage au sein de la Communauté Urbaine sera très progressive : amorcée au début des années 1980 avec l’urbanisme opérationnel, elle se poursuivra jusque dans les années 1990 en s’élargissant à l’urbanisme réglementaire et aux grandes politiques urbaines (habitat, déplacements, etc.).


Avec les témoignages vidéos de :

François BREGNAC, Jean-Pierre BUE, Gérard CAVIGLIA, Patrick CLANCY, Fabienne CRESCI, Jean FREBAULT, Régis MAIRE, Pierre PIJOURLET, Jean-Claude QUEVREUX, Michel RIVOIRE, Franck SCHERRER, Nicole SIBEUD


Au sommaire de cet épisode :

  • Dès les années 1970, la Communauté Urbaine met en place une stratégie d’action foncière (voir les vidéos)
  • 1977, le nouvel exécutif entend construire une véritable politique d’urbanisme d’agglomération (voir les vidéos)
  • 1978, création de l’agence d’urbanisme de la Communauté Urbaine : premier outil de l’institution communautaire en matière d’urbanisme (voir les vidéos)
  • 1982, l’expérimentation de la régie directe en matière d’urbanisme opérationnel : l’opération Gerland (voir les vidéos)
  • 1984, la création du Département du développement urbain assoit la position de maitre d’ouvrage de la Communauté Urbaine (voir les vidéos)
  • Une nouvelle relation s’installe avec les opérateurs et partenaires extérieurs (voir les vidéos)
  • Dans les années 1990, le Département Développement Urbain élargit et affine le champ de la maitrise d’ouvrage communautaire : déplacements, écologie urbaine, urbanisme réglementaire, etc. (voir les vidéos)
  • Aujourd’hui, la Délégation Générale au Développement Urbain se renouvelle : priorité à la cohérence et à l’opérationnalité des politiques d’urbanisme (voir les vidéos)
  • Au prochain épisode


  • Laisser un commentaire