Les tunnels, des équipements sensibles qui nécessitent des efforts de modernisation de plus en plus importants



Publié dans l'épisode n°3 - Les cathédrales techniques le Vendredi 17 avril 2009.

Ce qu’on appelle « la voirie » représente un patrimoine considérable. A coté des chaussées et trottoirs, il y a aussi les ouvrages d’arts, les ponts, les murs de soutènement, les tunnels, etc. Ces derniers revêtent une importance cruciale dans un site urbain qui se caractérise par un relief prononcé. Aujourd’hui, la Communauté urbaine possède 13 tunnels urbains de longueur comprise entre 310 à 3 730 m (linéaire total de 12,5 km), soumis à un trafic quotidien important (variant de 45 000 à 120 000 véhicules par jour selon les ouvrages). Outre le Périphérique Nord de Lyon, la direction de la voirie du Grand Lyon, par le service des tunnels, a en charge en régie directe les tunnels sous Fourvière, de la Croix-Rousse, de Vivier-Merle et de Brotteaux-Servient.

En réponse à un cadre réglementaire toujours plus exigeant, la gestion de ce patrimoine nécessite des travaux de rénovation fréquents et une surveillance de tous les instants.



La construction du Périphérique Nord de Lyon dans les années 1990



Témoignages de Valérie PHILIPPON-BERANGER

Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013



En 1952, le Président Antoine Pinay inaugure le tunnel de la Croix Rousse

Quicktime est nécessaire pour visionner les vidéos INA. Actualiser la page en cas de problème de lancement des vidéos.

Les travaux du tunnel sous Fourvière

Présentation des infrastructures routières de l’agglomération au début des années 1970

Source : Images d’archives réalisées par la Compagnie lyonnaise de Cinema/Les films du plateau pour les services des relations extérieures de la Courly, 1972.



Le tunnel sous Fourvière aujourd’hui



Laisser un commentaire